2004-07-14 - Pierre Saint Martin - Pyrénées atlantiques

OPERATION DE SECOURS
Pierre St-Martin
(Arette - Pyrénées-Atlantiques)

Communiqué officiel
du Spéléo Secours Français


Jeudi 15 juillet 2004

Situation à 17 H 00


13 H 42 sortie du 3ème spéléo.
16 H 10 sortie de 2 autres spéléos.
16 H 55 sortie des 2 derniers spéleos

Cette opération de secours c'est déroulée en parfaite harmonie entre les différents acteurs : Préfecture, Gendarmerie, Sapeurs Pompiers et Spéléo Secours Français.

Un contact précoce avec les médias a permis une relation sereine et une bonne qualité d'information.

Ce type d'opération souligne qu'une parfaite coopération entre les services, et la reconnaissance du Spéléo Secours Français comme spécialiste du secours souterrain, permet un déroulement opérationnel réussi.

Informations de la direction nationale du Spéléo Secours Français.

 

   

Jeudi 15 juillet 2004

Situation à 13 H 30


Une erreur de communication c'est produite ce matin. A l'heure actuelle 2 spéléos sont sortis, 3 sont sur le point de sortir, les 2 derniers dont la jeune femme sont au sommet du puits de 100 mètres, il reste environ 300 mètres de puits à parcourir pour rejoindre la surface.

Tous les spéléos devraient être sortis cet après midi. Un deuxième médecin est engagé sous terre, il remplacera le médecin précédent dans la deuxième partie de l'évacuation.

Informations de la direction nationale du Spéléo Secours Français.

Jeudi 15 juillet 2004

Situation à 12 H 00


A 8 heures 33, le premier des sept spéléos est ressorti de la cavité par Tête sauvage. Son état est bon, comme celui de 5 des autres spéléos. La femme serait plus affaiblie et souffre au niveau des côtes. Un médecin est à ses côtés. La sortie devrait néanmoins se faire par Tête Sauvage.

A 9 heures 44, sortie du deuxième spéléo, 10 heures 20, les troisième et
quatrième spéléos sortent à leur tour.

Informations de la direction nationale du Spéléo Secours Français.

  

Jeudi 15 juillet 2004

Situation à 04 H 00


Les 7 spéléos ont été retrouvés fatigués, mais dans un état de santé satisfaisant, apprenait-on à 2 heures 34 au PC.

Ils ont été trouvé par la première équipe de reconnaissance partie mercredi à 12 heures 15. Ils étaient à la Grande Barrière dans le Grand Canyon. Après s'être restauré, tous sont remontés à la salle Pierrette où la jonction s 'est opérée avec la deuxième équipe de reconnaissance. Cette dernière équipe a donné l'info au PC. Les 7 spéléos, fatigués, souffrent de crampes d'estomac et des membres, problèmes liés à l'immobilisation et à la faim. Un spéléo souffrirait de douleurs aux côtes dues à une chute.

Un médecin du Spéléo Secours Français monte de Pau. Il sera engagé sous terre dès son arrivée pour ausculter les 7 spéléos : de son bilan et de leur état de santé dépendra la suite des opérations. S'ils peuvent remonter seuls, la sortie se fera par Tête Sauvage, succession de puits étroits. Dans le cas contraire, une civière ne passant pas, il faudrait les sortir par le SC 3, éloigné de la Salle Pierrette et nécessitant l'équipement de 350 mètres de puits.

Le PC actuellement à St Engrâce, va se déplacer sur la station de ski de la Pierre Saint Martin. Une ligne téléphonique va être tirée entre la surface et la base de Tête Sauvage. Les effectifs attendus très prochainement sur site sont 8 membres du Spéléo Secours Français (Fédération Française de Spéléologie) dont un médecin, 5 gendarmes et 4 pompiers.

L'effectif total du Spéléo Secours Français est de 14 personnes, dont deux conseillers techniques du Préfet et un médecin.

Informations de la direction nationale du Spéléo Secours Français.

  

Mercredi 14 juillet 2004

Situation à 22 H 00


Une opération de secours est en cours dans la traversée de la Pierre Saint-Martin pour une équipe de 7 spéléologues du 93 dont on est sans nouvelle.

Deux équipes s'étaient engagées lundi dans cette traversée. La première est sortie sans encombre mais sans nouvelle de la seconde, le Spéléo Secours Français, commisson spécialisée de la Fédération Française de Spéléologie a été alerté ce matin. Le groupe ne connaît pas la cavité et la météo ne pose pas de problème.

Les CTD du SSF sont sur place et une équipe de reconnaissance (SSF + pompier + gendarme) s'est engagée vers 12 h 30 dans la cavité. A 21 heures, elle n'avait toujours pas établi le contact avec les disparus. Elle est en contact avec le PC en surface grâce à un TPS " Nicola ". Une seconde équipe de reconnaissance est actuellement envisagée par la Tête Sauvage et le dispositif de montée en puissance est prêt à être engagé (nombreux spéléos civils du SSF) en fonction des informations qui remonteront.

Le plan de spéléo secours est déclenché depuis ce matin 10 heures. Le COS est le capitaine SANTAL, le Conseiller Technique Départemental de Spéléologie du Préfet (Spéléo Secours Français, commission spécialisée de la fédération Française de Spéléologie) responsable de la partie souterraine des secours est Jean-François GODART, aidé par Ruben GOMEZ.

A 21 heures, 10 sauveteurs sont sous terre :
4 Sapeurs Pompiers (SP)
3 SSF
3 gendarmes

L'équipe est remontée sur 2/3 du parcours sans croiser personne. Dernier appel par TPS à cet endroit.

Une équipe est descendue par Tête Sauvage à 21 H 30 composée de 6 personnes:
2 Chefs d'Equipe (CE) du SSF 64
2SP
2 gendarmes.
Cette équipe se dédoublera en bas, chaque CE emmènera soit 2 SP, soit 2 gendarmes , les uns vers le SC3, les autres à la rencontre de la première équipe de reconnaissance.

Les opérations de recherche vont se poursuivre durant la nuit. Grâce au TPS (système de transmission par le sol développé par le SSF) des liaisons régulières et de hautes qualités permettent de mener efficacement ces opérations.

Informations de la direction nationale du Spéléo Secours Français.

Copyright SSF

Copyright © 2008 - Spéléo Secours Français - Tous droits réservés
En cas d'accident spéléo composer le 0800 121 123 (N° vert - appel gratuit)

Vous êtes ici : Accueil Les Secours Les secours effectués 2004-07-14 - Pierre Saint Martin - Pyrénées atlantiques