2007-08-05 - Isaba - Espagne

OPERATION DE SECOURS
La Pierre Saint-Martin - Commune d'Isaba (Espagne)

Communiqué officiel
du Spéléo Secours Français



Mercredi 8 août 2007 - 9h00

La civière est sortie ce matin à 5h30. L'importance du temps d'acheminement est principalement dû à des arrêts réguliers liés à la médicalisation de la vicitime.

Une fenêtre météo favorable a permis son départ par hélicoptère pour l'hôpital de Pau où elle a été admise à 8h20.

Les premiers sauveteurs ont commencé à sortir au cours de la nuit. A 7h10 il en restait une vingtaine pour déséquiper de -200 à la surface.

L'ensemble du secours s'est bien déroulé et la Guardia Civile Espagnole s'est félicitée de la collaboration avec le S.S.F.



Mardi 7 août 2007 - 20h00

L’évacuation, gérée et pilotée par le Spéléo Secours Français, se poursuit sans problème majeur.

En fin d’après-midi, la victime était à la base de la série de 450 m de puits. Son état est satisfaisant mais sa médicalisation a retardé son évacuation.

A 19h15, la civière a redémarré pour s’engager dans la zone de puits où les sauveteurs du Spéléo Secours Français sont en place pour permettre sa remontée. Sa sortie est prévue dans la nuit.

A 19h30, on comptait 60 sauveteurs engagés sous terre.



Mardi 7 août 2007 - 10h00

La victime souffre d’une triple fracture ouverte des orteils du pied gauche nécessitant, outre une médicalisation constante (perfusions régulières), son évacuation en civière.

L’évacuation, gérée et pilotée par le Spéléo Secours Français,  a débuté hier soir à 22h00 avec des équipes constituées de sauveteurs du S.S.F., de la Gendarmerie, du SDIS 64 et de la Guardia Civile Espagnole.

A 6h00, la civière avait déjà parcouru environ la moitié du trajet dans les galeries. Les puits sont presque équipés. L'étroiture à -150 va être élargie par les artificiers du Spéléo Secours Français ce matin et les équipes de relève prendront en charge l’évacuation technique dans la zone des puits.

La sortie de la civière est prévue en fin de journée sous réserve d’une bonne stabilité médicale de la victime qui est constamment suivie pendant l’évacuation par un médecin du Spéléo Secours Français.

A 7h30 il y avait 50 sauveteurs engagés sous terre.


Lundi 6 août 2007 - 10h30

Les moyens de communication ont été installés jusqu'à -500. Le bilan médical confirme une blessure importante au pied. Un brancardage est indispensable, mais le moral ainsi que le physique de la victime sont bons.

Une éventuelle désobstruction à -150 pourrait s'avérer nécessaire si la victime ne peut être sortie de la civière pour le franchissement des passages étroits.

Le spéléo secours espagnol (Guardia Civile) envoie 20 sauveteurs spéléo connus du SSF64.

L'effectif SSF engagé sous terre à l'heure actuelle est de 15 personnes. 30 autres sauveteurs sont disponibles pour la suite des opérations.

 



Dimanche 5 août 2007

A 15h50, le S.S.F. est informé via le N° vert 0800 121 123 qu'un accident a eu lieu en Espagne, sur la commune d'Isaba, à 200 m de la frontière française.

La victime, une spéléologue belge, se situe à -600 m à 4,5 km de l'entrée. Elle a reçu un bloc sur le pied, entraînant une blessure sérieuse.

La météo n'est pas favorable et de très violents orages (exceptionnels) sont prévus pour la soirée.

Néanmoins une équipe médicale française, constituée de 5 personnes dont un guide belge et 1 médecin, est déposée par hélicoptère à 21h à l'entrée du trou.

Les équipes de sauveteurs spéléo du SSF 64 se rendent sur place. Présence également de 2 personnes de la Guardia Civile.

 



 

Le Spéléo Secours Français


Le spéléo Secours Français (SSF) est une commission technique de la Fédération Française de Spéléologie (FFS).

Il a en charge la mise au point des techniques de sauvetages spécifiques au milieu souterrain et la formation des spéléologues à ces techniques. Entièrement bénévole, cette structure permet de disposer à moindre coût de  plus de 3000 sauveteurs hautement qualifiés sur l'ensemble du territoire.

Conventionné depuis 1977 avec le Ministère de l'Intérieur, le SSF assure la direction des opérations souterraines par l'intermédiaire des Conseillers Techniques Départementaux en Spéléologie (CTDS) nommés par les Préfets dans chaque département.

Le SSF a obtenu en 2006 l'agrément de Sécurité Civile au niveau national et international.
Ce sont près de 40 000 heures de formation par an qui sont consacrées aux entraînements de sauvetages souterrains.

Contexte d'intervention


Le SSF intervient en étroite collaboration avec les différents services publics chargés des opérations de secours. Sous l'autorité du Préfet, et en application des plans de secours spécialisés, il organise la partie souterraine du sauvetage.

Les accidents en spéléo


Bien que parfois spectaculaires, les opérations de secours en spéléo sont peu nombreuses au regard du nombre de sorties pratiquées. Ce sont en effet plus de 30000 pratiquants dont 16000 fédérés qui visitent et explorent régulièrement notre sous-sol. Moins de 30 interventions (dont la plupart sont peu importantes) ont lieu chaque année.

La spéléologie en quelques chiffres

  • 30 000 pratiquants dont 16 000 licenciés FFS.
  • 10 000 journées stagiaires avec des stages allant de la découverte aux formations de cadres moniteurs et instructeurs et en passant par des stages scientifiques et topographiques.
  • Plus de 30 kms de patrimoine souterrain découvert en France tous les ans.

 

 

Copyright SSF

Copyright © 2008 - Spéléo Secours Français - Tous droits réservés
En cas d'accident spéléo composer le 0800 121 123 (N° vert - appel gratuit)

Vous êtes ici : Accueil Les Secours Les secours effectués 2007-08-05 - Isaba - Espagne